Brésil, 16/01 – Au nord de Joao Pessoa : soupe au crabes et « bac à pousseur »

De Joao Pessoa à Coqueirinho ; trajet

Le le demain, reposés, embrayage refait, plaques neuves, nous repartons en exploration. La campagne est assez belle, mais dans les villages la pauvreté est partout manifeste.

piste

village

Nous retrouvons la côte à proximité d’une réserve indienne.

côte

Les constructions avec armature en en bois entrecroisé et pisée sont belles et semble-t-il adaptée à la préservation d’un peu de fraîcheur.

case en construction

Dans un village perdu, nous nous régalons avec un plat local : la soupe de crabe du paraiba : ensopado de carangueijo.

restaurant local

ensopado de carangueijo

Le retour de Lucena à Joao Pessoa se fait en « bac à pousseur ». Le bac qui porte les véhicules n’a pas de moteur en propre, mais un petit remorqueur/pousseur lui est amarré par une armature à pivot et le pousse pour lui faire traverser le fleuve. Il fait nuit, les images sont superbes.

bac à pousseur

bac à pousseur

Demain, cap au sud vers Macaraipe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.